La femme de Lee Ming-che insiste pour rendre des visites régulières à son mari détenu

32

L’activiste taiwanais Lee Ming-che (李明哲) a été arrêté par les autorités chinoises en mars dernier et accusé de tentatives subversives à l’encontre de l’Etat chinois. Sa femme, Lee Ching-yu (李凈瑜), a assisté au procès qui a eu lieu à Yueyang dans la province du Hunan. En quittant le territoire chinois, elle a vu son titre de voyage délivré par la Chine populaire repris par cette dernière.

 

Ainsi, pour se rendre de nouveau sur le continent, elle devra demander un nouveau titre de voyage auprès des autorités chinoises. C’est ce qu’elle a fait, mais sans réponse. La commission ministérielle des affaires continentales l’a aussi aidée à réclamer ses droits de visites. Lee Ching-yu a précisé : « La commission nous a contactés mais nous n’avons toujours pas de réponse. Je veux voir Lee Ming-che toutes les semaines. J’irai en Chine pour le voir toutes les semaines, jusqu’à ce qu’il retrouve la liberté et retourne à Taiwan. » Lee Ching-yu a ajouté qu’en réalité, elle a peur de se rendre sur le territoire chinois mais qu’elle n’a pas de choix.