Un projet de loi qui favorise les talents étrangers, mais pas de visas pour les demandeurs d’emploi

17

La législature devrait cette semaine examiner un nouveau projet de loi qui faciliterait le travail des professionnels étrangers à Taiwan. L’objectif est d’attirer plus de professionnels talentueux et d’améliorer la compétitivité de la main-d’œuvre.

Mais lundi, un législateur s’est dit préoccupé par le fait que les entreprises embaucheraient des diplômés étrangers à titre de stagiaires à des salaires peu élevés, ce qui constituerait une concurrence injuste pour les jeunes Taiwanais.

Chen Mei-ling (陳美伶), présidente de la Commission Ministérielle pour le développement national, a répondu qu’il existait des dispositifs pour accueillir les stagiaires étrangers ayant le statut d’étudiant. Elle a déclaré que la clause autorisant les visas pour les stagiaires diplômés pourrait être supprimée : « Je recommande de la supprimer pour l’instant. Nous pouvons attendre que toutes les mesures correspondantes aient été décidées pour peut-être la modifier et étendre sa portée à l’avenir ».

La nouvelle loi permettra aux professionnels étrangers d’obtenir plus facilement des permis de travail et de résidence et de bénéficier de prestations de santé et de retraite.