Taïwan résilie le registre de domicile de ses 19 ressortissants occupant des fonctions publiques ou militaires en Chine

31

Le nombre 19 a été communiqué aujourd’hui par Chou Mei-wu (周美伍), directeur adjoint du bureau à la sécurité nationale face aux députés. Ces 19 personnes sont des Taïwanais résidant en Chine et qui occupent une fonction soit au sein du parti communiste chinois, soit dans la fonction publique ou encore dans l’armée. La commission ministérielle des affaires continentales a indiqué aujourd’hui que son organisme procédera à la résiliation des registres de domicile de ces 19 Taïwanais.

 

Parmi ces personnes figurent Lu Li-an (盧麗安) et son époux. Lu li-an, née à Taïwan, a été élue pour représenter la province de Taïwan dans le cadre du 19e congrès national du PCC. Elle a rejoint le PCC en 2015 et a déjà obtenu la nationalité chinoise. Lin Cheng-yi (林正義), vice président de la commission ministérielle des affaires continentales, a fourni des détails par rapport à leur procédure : « L’époux de Lu Li-an (盧麗安) est professeur à l’Université Fudan. Conforménent aux réglementations sur les relations des populations des deux rives, aussi longtemps qu’une personne réside en Chine sur le long terme ou qu’elle détient un registre de domicile en Chine sans être revenue à Taiwan, nous la listons comme une personne à surveiller. » La commission ministérielle des affaires continentales entend conduire une étude approfondie avec l’assistance du ministère de l’intérieur pour connaître la situation des Taïwanais résidant en Chine quant à une évetuelle résiliation de leur registre de domicile.