Les résultats préliminaires de l’enquête sur la société Ching-Fu Shipbuilding seront divulgués prochainement

23

Récemment, la société Ching-Fu Shipbuilding, chargée de la construction de plusieurs chasseurs de mines pour la Marine taïwanaise, a fait l’objet de l’ouverture d’une enquête en raison de son bilan financier catastrophique et de soupçons de prêts illégaux. Une équipe spéciale chargée par le gouvernement d’enquêter sur l’affaire a en outre laissé entendre que l’ancien président de la république Ma Ying-jeou pourrait être lié au scandale, ce qui n’a pas manqué d’attirer la curiosité des médias.

 

Aujourd’hui, le porte-parole du gouvernement Hsu Kuo-yung [徐國勇] a indiqué que l’enquête, bien que n’étant pas encore terminée, avait déjà fait certains progrès : « Bien entendu, au cours de l’enquête, plusieurs réunions ont déjà été tenues, réunions qui ont été demandées par le vice-Premier ministre Shih Jun-ji [施俊吉]. Je le souligne encore une fois, il y a déjà eu certains résultats et nous les dévoilerons le plus rapidement possible. » Le porte-parole a en outre fait part que l’enquête n’avait pas de limites et que les recherches seraient menées de manière approfondie pour faire jour sur l’affaire et condamner tous les responsables.