Le gouvernement transfert le dossier de la société Ching-Fu aux procureurs

21

Le vice premier ministre Shih Jun-ji (施俊吉) a convié une conférence de presse ce jeudi pour détailler les résultats de l’enquête menée par le gouvernement sur la société Ching-Fu Shipbuilding, chargée de la construction de plusieurs chasseurs de mines pour la Marine taïwanaise et qui se trouve confrontée à un bilan financier catastrophique auquel s’ajoutent de soupçons de prêts illégaux.

 

Shih Jun-ji a indiqué que l’enquête a permis de constater que Ching-Fu Shipbuilding a procédé à des emprunts frauduleux auprès d’un consortium bancaire à hauteur de 4,933 milliards de dollars taïwanais, soit environ 141 millions d’euros. Le ministère de la Défense se voit reprocher de son côté cinq manquements tel que le fait de ne pas avoir examiner la capacité de la société d’honorer son contrat. Le gouvernement transfert désormais le dossier au bureau d’investigation pour une enquête approfondie et souhaite en même temps renforcer le système des audits militaires et la procédure de supervision pour protéger les dossiers de la Défense.