Le comté de Miaoli continuera à aider les entreprises à entrer sur le marché du sud-est asiatique

27

En accord avec la politique du gouvernement central, les villes et comtés taiwanais mettent en place des mesures pour favoriser la nouvelle politique vers le Sud. Le gouverneur du comté de Miaoli, Hsu Yao-chang (徐耀昌), a déclaré que dès 1994 et jusqu’en 1997, ainsi que durant la présidence de Chen Shui-bian (陳水扁), de nombreuses usines de vêtements du comté de Miaoli avaient ouvert des usines au Viet-Nam et au Cambodge. Il a ajouté que le comté aide et aidera les entreprises qui ont l’intention d’investir dans les pays du sud-est asiatique. Voici la déclaration de Hsu Yao-chang : « Nous ferons de notre mieux pour aider ces entreprises à étendre leurs affaires vers le sud. Le gouvernement du comté a l’obligation et la responsabilité de les aider dans leur croissance vers le sud. »

Hsu Yao-chang a ajouté que le comté de Miaoli faisait aussi une promotion active pour la certification Cittaslow, aussi appelée Réseau international des villes du bien vivre. Ce réseau regroupe à l’heure actuelle près de 200 villes de 35 pays, qui toutes font du bien vivre leur critère majeur de développement. Désormais, quatre villes taiwanaises font partie de ce réseau : Sanyi et Nanzhuan, situées dans le comté de Miaoli, mais aussi Fonglin, dans le comté de Hualien, et Dalin, dans le comté de Chiayi. Afin d’être certifiée, une ville doit remplir 72 critères dans des domaines tels que l’environnement et la prise en charge des groupes défavorisés. Hsu a dit que Miaoli est un endroit idéal pour la vie lente, la nourriture lente et le tourisme lent. Le comté possède également une riche culture aborigène et hakka.