Le premier ministre dévoile des projets concrets pour s’attaquer à la pénurie de terrain à Taiwan

26

Lundi, lors d’une conférence de presse, le premier ministre William Lai (賴清德) a dévoilé des projets concrets pour remédier à la pénurie de terres à usage industriel.

Les projets comprennent la libération de terrains publics, l’utilisation de terrains privés inutilisés et le réaménagement de terrains à usage industriel. Il est prévu que 1 442 hectares de terrain soient disponibles d’ici 2022. Le chef du gouvernement a précisé les mesures visant à reprendre les terrains industriels distribués mais non utilisés. Voici la déclaration du premier ministre : « Après une période de deux ans où nous guiderons les propriétaires, s’ils n’ont toujours rien fait pour investir, nous les condamnerons à des amendes, et s’ils ne peuvent pas payer, en dernier recours nous vendrons les terrains aux enchères. En d’autres termes, dès que la période sera écoulée, nous ne vendrons pas aux enchères tous les terrains. Nous aurons annoncé au préalable les terrains potentiels, afin que les entreprises qui ont besoin de terrain aient le temps de découvrir quel morceau de terrain correspond à leurs besoins. Ce n’est qu’une fois qu’elles l’auront trouvé que nous entamerons le processus de vente aux enchères. »

Le premier ministre a déclaré que cette solution à plusieurs facettes sera en mesure de répondre aux besoins industriels dans toute l’île. Les projets comprennent également des subventions destinées aux gouvernements locaux pour construire ou améliorer des projets d’infrastructure ainsi que des prêts à taux préférentiel pour les industriels. Lai a indiqué que les zones industrielles du nord et du centre de Taiwan bénéficieraient de plus de gain d’espace en raison de la pénurie de terres à laquelle elles doivent faire face.

Le gouvernement a travaillé pour stimuler l’économie et augmenter l’investissement. Néanmoins, le secteur privé a dû faire face à un ralentissement de l’investissement en raison des pénuries d’eau, d’électricité, de main-d’œuvre, de terrains et de talents.

Lai a indiqué que le gouvernement mettrait en place un groupe de travail pour faire face aux dites « cinq pénuries » et qu’il présidera lui-même des réunions liées à l’investissement.