Tsai Ing-wen participe au centième anniversaire d’un activiste indépendantiste.

31

La présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a participé dimanche après midi à la fête du centième anniversaire d’un activiste bien connu de l’indépendance de Taiwan, Su Beng (史明). En tout, ce sont quelques 70 groupes de citoyens qui se sont rassemblés dans la rue devant le palais présidentiel pour célébrer l’événement. Su Beng, qui est le pseudonyme de l’activiste politique Shih Chao-hui (施朝暉), est considéré comme le pionnier du mouvement d’indépendance de Taiwan.

Su Beng est né le 9 novembre 1918 dans ce qui est maintenant connu sous le nom de la ville de Taipei. Au moment de sa naissance, Taiwan était sous occupation japonaise. Son nom de plume Su Beng signifie « clarifier l’histoire », un but qu’il a eu dans ses écrits et dans ses prises de positions.

Su Beng a étudié au Japon et a ensuite travaillé en tant qu’agent infiltré pour les communistes en Chine. Il a ensuite demandé l’asile au Japon en 1952, parce qu’il était recherché pour avoir participé à une tentative d’assassinat du généralissime Chiang Kai-shek.

Su Beng n’est retourné à Taiwan qu’en 1993, environ 40 ans après son départ en exil. Tout au long de sa vie, Su Beng a publié plusieurs ouvrages et a publiquement parlé de ses idées pour l’indépendance de Taïwan et l’histoire de Taiwan afin que les gens comprennent, par une meilleure compréhension de l’histoire, l’importance de la démocratie et de l’autonomie.

Dimanche, Su Beng a félicité la présidente Tsai pour ses efforts, la qualifiant de personne talentueuse. Il a dit que l’autonomie devrait être l’objectif non seulement du président, mais aussi du peuple taiwanais.