Les secours toujours à la recherche du Mirage-2000 et de son pilote

34

L’enquête est toujours en cours pour tenter de comprendre ce qui est arrivé à un Mirage-2000 des forces aériennes de Taïwan et à son pilote Ho Tzu-yu [何子雨] qui ont disparu des radars hier soir. Les conclusions préliminaires semblent pointer vers un accident en mer, toutefois, le vice-commandant des forces aériennes, le Lieutenant-Général Chang Che-ping [張哲平], a indiqué lors d’une conférence de presse ce matin que malgré les patrouilles dépéchées sur place, aucun signe de l’avion ou du pilote n’a été découvert.

 

Chang Che-ping a déclaré qu’après la disparition de l’avion des radars à environ 60 mile nautique au nord de l’Îlot de Pengjia, des avions S-70C ont immédiatement décollé pour quadriller la zone. Les forces aériennes ont ensuite envoyé de nombreux avions et hélicoptères pour chercher le pilote. De plus, la Marine et la Garde côtière ont respectivement dépêché 5 et 3 navires pour assister les recherches.

 

Tandis que les médias ont relevé hier que le pilote Ho Tzu-yu avait 491 heures de vol sur le mirage-2000, le Lieutenant-Général a aujourd’hui corrigé en disant que ce dernier avait 227 heures de vol à son actif sur cet avion. Il a toutefois précisé que Ho Tzu-yu était un pilote émérite avec d’excellentes performances et qu’il était encore impossible de comprendre les causes de l’accident. Sans surprise, la disparition du pilote et de l’avion a nourri de nombreuses rumeurs. Tandis que le monde extérieur y voit un cas probable de « désorientation spatiale », d’autres ont soulevé la possibilité que le pilote ait fui vers le continent chinois… Cependant, l’armée de l’air a écarté cette dernière possibilité en affirmant qu’au moment où a eu lieu la disparition, les trois autres avions en exercice sur place ont immédiatement lancé une recherche dans la zone.