Taïwan se prépare contre une éventuelle épidémie de grippe aviaire

31

La commission ministérielle de l’agriculture a aujourd’hui tenu une réunion pour discuter des mesures préventives à mettre en oeuvre cette année contre la grippe aviaire. En février 2017, une nouvelle souche de grippe aviaire (H5N6) est apparue à Taïwan qui a touché des milliers de volailles. Cette souche du virus étant capable de se transmettre à l’Homme, la commission ministérielle de l’agriculture avait alors immédiatement mis en oeuvre des mesures de restrictions afin de contrôler l’épidémie, qui a pris fin au mois de mai.

 

Toutefois, l’approche de l’hiver et la baisse des températures laisseront bientôt de nouveau place à la saison de la grippe. La commission de l’agriculture a déclaré hier que le virus H5N6 a récemment été détecté au Japon sur des matières fécales d’oiseaux migrateurs et qu’il pourrait de nouveau affecter la région.

 

Les autorités compétentes reprendront donc bientôt la surveillance comme l’a indiqué Huang Chin-cheng [黃金城], un membre de la commission de l’agriculture : « La surveillance reprendra à la fin du mois de décembre au moment où il commencera à faire plus froid. La méthode sera la même que celle employée cette année. Les experts considèrent qu’environ 3% des canards dans les exploitations sont porteurs de virus. Ces derniers ne tombent pas malades, mais ils contribuent à répandre le virus. »