Le Parlement a adopté le budget d’entretien de la centrale n°4

13

Hier, le Parlement a adopté en troisième lecture une résolution fixant le budget d’entretien de la Centrale nucléaire n°4 après avoir trouvé un consensus. Certaines voix se sont toutefois opposées à cette résolution lors de la session, comme le député du New Power Party Huang Kuo-chang [黃國昌], qui considère que puisque le gouvernement prévoit de s’orienter vers le zéro nucléaire en développant les énergies renouvelables d’ici 2025, il n’y a pas de raison justifiant cet entretien coûteux : « L’année dernière on a réduit le budget de 500 millions et gardé 850 millions de NTD. Cette année, de belles formules ont été utilisées pour expliquer que ce budget n’était pas pour la conservation de la centrale fermée mais pour « l’entretien de ce bien ». Ce que nous voudrions demander, c’est si la « conservation » et la « gestion de l’entretien de ce bien » sont fondamentalement différentes, pourquoi la somme allouée l’an dernier et celle sollicitée cette année sont toutes deux de 850 millions ?  »

 

En réaction à ces propos, le député Kuomintang (parti pro-nucléaire) Tseng Ming-tsong [曾銘宗] a contredit Huang en disant que ce budget servait à assurer la bonne condition de l’équipement de la centrale et n’avait rien à voir avec un éventuel relancement. Huang Wei-che [黃偉哲], un député démocrate s’est lui aussi exprimé sur la question : « Si nous supprimons complètement les frais de maintenance et de sécurité, la sécurité de la centrale sera affectée à l’avenir. Cela voudrait dire que la sécurité des matières hautement radioactives ou des équipements ne pourrait pas être assurée et la centrale pourrait même être cambriolée. Ceci n’est clairement pas quelque chose que souhaite la population. »