Trump signe la loi NDAA, renforçant le partenariat de défense avec Taiwan

32

Le président américain Donald Trump a signé mardi la version 2018 du National Defense Authorization Act (NDAA), qui contient sept suggestions non contraignantes du Congrès sur le renforcement du partenariat de défense américain avec Taïwan.

En plus des engagements des forces américaines à soutenir la défense de Taiwan à travers le Taiwan Relations Act et les Six Engagements, le Congrès a invité la Maison Blanche à réfléchir sur la possibilité d’inviter des forces militaires taiwanaises pour participer à des exercices militaires, de procéder à des échanges de hauts responsables militaires, de former le personnel taiwanais ainsi que d’étudier la faisabilité d’échanges de ports d’escale et de transférer des articles et des services de défense à Taïwan.

Le bureau présidentiel taiwanais a déclaré aujourd’hui que les Etats-Unis étaient l’allié le plus important de Taiwan. Il a remercié les États-Unis pour leur soutien à long terme dans la fourniture d’armes de défense et le Congrès des États-Unis pour avoir travaillé à l’élaboration de lois renforçant le partenariat de défense entre les États-Unis et Taïwan.

Le bureau présidentiel a déclaré qu’en tant que membre de la communauté internationale, Taiwan continuerait à renforcer son partenariat avec les États-Unis et œuvrer pour la paix et le bien-être de la région.

Pour sa part, le premier ministre William Lai (賴清德) s’est également exprimé à ce propos. Voici sa déclaration : « Au fond, face à la menace de la Chine, Taiwan a besoin de l’appui des Etats-Unis, du Japon, de la Corée du Sud et même de la communauté internationale. Nous devons travailler dur pour renforcer notre nation et notre défense nationale afin de conserver la souveraineté et la sécurité de Taiwan. Bien sûr, nous voulons aussi le soutien de la communauté internationale, donc si les États-Unis sont prêts à aider, je pense que c’est bon pour Taiwan. »