Le Palais présidentiel demande à la Chine de ne pas augmenter la tension militaire

46

Le ministre de la Défense Feng Shih-kuan (馮世寬) a écourté ce matin son audience au Parlement pour diriger les opérations de surveillance au centre de commandement à Taipei. Ce déplacement fait suite à un nouveau survol de l’appareil chinois transporteur Shaanxi Y-8 du canal de Bashi au détroit Miyako qui a suscité Tokyo à faire décoller un de ses avions F-15.

 

Le porte-parole du Palais présidentiel Huang Chung-yen (Alex Huang黃重諺) a indiqué aujourd’hui que toute action risquant de provoquer la tension militaire régionale est irresponsable et ne relève d’ailleurs pas des attentes de la communauté internationale. Le porte-parole de la présidence a de nouveau invité la Chine à agir pour la sécurité régionale : « Depuis un certain temps, en nous basant sur l’opinion publique et le consensus dans le pays, nous exprimons continuellement notre bonne intention envers Pékin dans le but de maintenir la stabilité et la paix dans le détroit de Taïwan. Notre souhait est de faire se dissiper les oppositions et les divergences entre nos deux parties à travers des interactions positives. J’estime que nos agissements s’inscrivent dans la bonne direction. »