Taïwan et le Japon signent un accord sur le sauvetage maritime

27

Aujourd’hui s’est tenue la 2ème rencontre taiwaino-japonaise sur les affaires maritimes au Grand Hôtel de Taipei avec la cérémonie de clôture et de signature. Le président de l’Association des Relations Taiwan-Japon (ARTJ) Chiou I-jen (邱義仁) et le président de l’Association des Relations Japon-Taiwan Ohashi Mitsuo(大橋光夫) représentant chacune des partie ont signé le « Mémorandum sur la coopération sur le sauvetage maritime entre Taïwan et le Japon ».

 

Lors d’une conférence de pressesuivant la signature, Chiou I-jen a déclare: « Bien entendu, les différends entre les gardes côtes taiwanais et japonais ne concernent pas uniquement le sauvetage maritime, il y a aussi la lutte contre la criminalité, le respect des lois respectives etc. Ce sont des points sur lesquels il faudra continuer à travailler. Il y a en effet des progrès concernant la coopération dans le domaine des sciences maritimes. Concernant le problème de la pêche, bien qu’il y ait un écart entre les deux nations, c’est à travers ces discussions que l’on réduira au maximum celui-ci. »

 

Ohashi Mitsuo (大橋光夫) a souligné le fait que depuis que Chiou I-jen (邱義仁) est en poste, en seulement un an et demi, les deux associations ont signé pas moins de 5 accords d’échange et de coopération.

 

La secrétaire générale de l’ARTJ Chang Shu-ling (張淑玲) a déclaré suite à la conférence de presse que sur la question du récif de Okinotorishima, Taiwan et le Japon ont chacun leur position et même si chaque partie est sincère dans ses intentions, ce n’est pas une question qui peut être réglée en seulement une ou deux discussions de ce type. Elle déclare aussi que les deux parties ont progressivement avancé dans la compréhension de leur différent point de vue et s’efforcent de trouver des moyens de coopérations acceptables des deux côtés. C’est d’après elle, déjà un grand pas en avant.