Premier rapport de la Défense sous l’administration Tsai Ing-wen

24

Le ministère de la Défense a publié aujourd’hui son rapport biennal sur la défense taïwanaise. En plus de soulever l’idée de victoire décisive sur les côtes du pays, le ministère de la Défense a dévoilé entièrement la procédure de la vente d’armes américaines, autrefois peu transparente.

 

Ce rapport a également rendu publiques les informations concernant les échanges de formations militaires et les observations mutuelles des exercices militaires entre Taïwan et les Etats-Unis. Le dernier rapport datant de 2015 avait précisé que l’armée chinoise prévoyait d’achever la mise en place d’un arsenal militaire complet en vue de mener des opérations militaires contre Taïwan d’ici 2020.

 

Le rapport de cette année n’avait pas analysé l’évolution en la matière pour 2020 mais a listé le développement de l’armée de libération d’ici 2050, comme l’a indiqué Liu Ching-yuan (劉慶源) de la Défense : « L’armée populaire de libération a prévu de mettre en place des troupes informatisées et mécaniques d’ici 2020, de moderniser sa Défense et son armée d’ici 2035 pour atteindre une armée de premier ordre mondial en 2050. Nous surveillons attentivement la situation pour savoir s’ils ont la capacité de contrôler militairement Taïwan d’ici 2020. »