Des officiers interrogés dans le cadre de l’affaire d’espionnage Zhou Hongxu

31

Le ministère de la Défense a confirmé aujourd’hui que deux officiers militaires à la retraite et quatre militaires en service ont été interrogés par le bureau des procureurs du district de Taipei au sujet de l’affaire d’espionnage Zhou Hongxu (周泓旭).

Les procureurs ont en effet accusé mardi l’étudiant chinois Zhou Hongxu d’avoir utilisé les membres du nouveau parti pro-réunification pour créer un réseau d’espionnage à Taiwan. Les procureurs ont découvert que le porte-parole du parti, Wang Ping-chung (王炳忠), avait mis en place un réseau d’informations financé par le bureau chinois des affaires de Taiwan pour recruter du personnel militaire.

Le porte-parole du ministère de la Défense, Chen Chung-chi (陳中吉), a déclaré qu’à ce stade les six officiers sont traités comme des témoins dans l’affaire. Voici sa déclaration : « Ils sont là en tant que témoins, peut-être parce qu’ils étaient de vieilles connaissances de l’accusé ou qu’ils se sont connus sur Internet en aimant des posts. C’est tout. Il n’y a pas eu d’autres démarches. Les investigations suivent actuellement le cours normal de la procédure judiciaire. Je ne peux pas faire d’autres commentaires. »