Présence peu probable de Taiwan à l’Assemblée Mondiale de la Santé 2018

47

L’Assemblée Mondiale de la Santé se tiendra à Genève en Suisse du 21 au 26 mai prochains. Selon les sources officielles, l’objectif ultime de Taiwan est de recevoir une lettre d’invitation pour y participer, avec, comme chef de la délégation, le ministre taiwanais de la santé et du bien-être, Chen Shih-chung (陳時中).

Néanmoins, cette année les choses risquent d’être plus délicates que l’an dernier, en raison des pressions constantes de la Chine sur l’OMS et aussi du fait que Tedros Adhanom Ghebreyesus, président de cet organisme, soit un fervent adepte du principe de la Chine unique.

Lors d’une interview, le ministre de la santé a déclaré que les chances étaient minces d’obtenir une lettre d’invitation, en raison de la continuelle montée en puissance de la Chine et des pressions qu’elle exerce. Mais le ministre n’entend pas pour autant abandonner tout effort, il compte bien oeuvrer pour obtenir cette invitation. Voici sa déclaration : « Bien sûr que nous devons y aller. Nous devons y aller encore plus en force et faire entendre la voix de Taiwan au monde. Il est évident que nous devons participer à l’Assemblée Mondiale de la Santé, et cette assemblée a besoin de Taiwan, car notre contribution est essentielle. »

Non seulement la participation de Taiwan à l’assemblée annuelle a été supprimée, mais en outre, la Fédération Taiwanaise des étudiants en médecine a reçu récemment une notification de la part de la Fédération internationale des associations d’étudiants en médecine selon laquelle elle devrait modifier son appellation sur le site de la Fédération internationale pour y ajouter « Taiwan, Chine ». Le ministre de la santé s’est insurgé contre cette nouvelle preuve de l’ingérence de la Chine et a déclaré que Taiwan allait continuer de protester.