Le mois d’octobre pourrait voir la fin de la quarantaine obligatoire à l’arrivée à Taïwan

2
Chuang Jen-Hsiang (莊人祥), porte-parole du CECC (Photo CECC)

Le porte-parole du Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) Chuang Jen-hsiang (莊人祥) a déclaré hier que la fin de la quarantaine obligatoire à l'arrivée sur le sol taïwanais pourrait intervenir dans le courant du mois d'octobre.

La politique sanitaire aux frontières taïwanaises pourrait se tourner vers la formule dite "0+7", à savoir zéro jour de quarantaine obligatoire mais sept jours d'autosurveillance de santé.

Selon les règles actuelles, les personnes en autosurveillance de santé sont autorisées à quitter leur domicile pour des sorties nécessaires (travail, courses, etc.) à condition d'avoir réalisé un autotest PCR négatif dans les 48 heures.

Les autorités sanitaires affirment que le changement serait possible une fois le pic de la vague actuelle passé et lorsque les taux d'infection auront baissé de façon significative.

Notons que Taïwan maintient, depuis le printemps 2020, une politique de quarantaine obligatoire à l'arrivée. La quarantaine est passée de deux semaines il y a encore quelques mois à trois jours de quarantaine suivis de quatre jours d'autosurveillance actuellement. Le CECC a aussi annoncé récemment la réouverture des frontières aux touristes d'une liste de plus de 100 pays, tout en maintenant le principe de quarantaine dite "3+4" obligatoire.

Chuang a ajouté que la pandémie était en train de ralentir de manière évidente dans le monde, mais que chaque pays connaissait une situation différente et que Taïwan continuerait d'observer les dernières annonces de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour décider d'une date appropriée pour la réouverture de ses frontières.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI