Taïwan s’insurge contre la destruction de ses mangues à Macao en raison du Covid-19

2
Mangues (Photo CNA)

Après que la Chine a déclaré avoir détecté la présence du virus du Covid-19 sur les poissons-sabres et les poissons chinchards (Trachurus japonicus) en provenance de Taïwan, Macao vient d’indiquer à son tour avoir décelé la présence du virus sur les mangues de Taïwan. Suite à cette détection, Macao a procédé à la destruction de l’ensemble des 100 kg de mangues de Taïwan.

Le bureau de quarantaine de la commission ministérielle de l’agriculture a indiqué aujourd’hui que d’après les recherches scientifiques actuelles, aucune transmission du virus de Covid-19 d’un fruit à l’homme n’a été relevée. Depuis novembre 2020, de nombreux pays et régions comme l’Union européenne, le Canada, l’Inde et les Etats-Unis avaient déjà soulevé leurs préoccupations auprès de l’OMC au sujet de la perturbation du commerce international à cause du Covid-19 concernant la Chine.

Le bureau de quarantaine précise d'ailleurs que, selon la réglementation de quarantaine de Macao, les mangues taïwanaises doivent être accompagnées d'un certificat phytosanitaire d'exportation délivré par le Bureau de prévention et de quarantaine pour prouver l’absence d’insectes nuisibles et le traitement de quarantaine. Le Bureau a précisé n’avoir reçu aucune notification de Macao indiquant que le lot de mangues n'était pas conforme. Taïwan appelle ainsi les autorités de Macao à adopter des mesures de gestion des risques appropriées et conformes aux normes internationales pour maintenir la fluidité des échanges.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI