A 18 ans il se fait prendre en dehors de sa quarantaine et doit payer 1,5 million d’amende

2
Illustration basketball en extérieur pendant la pandémie de covid-19 (photo CNA)

Un jeune homme âgé de 18 ans s’est vu infliger une amende de 1,5 million de dollars taïwanais (47 673,43 euros) pour avoir enfreint sa quarantaine obligatoire après avoir été testé positif au Covid-19, a annoncé dimanche le bureau de santé de la du Nouveau Taipei.

Le jeune et toute sa famille ont été testés positifs au COVID-19 le 14 avril, ce qui signifie que lui et sa famille doivent suivre une quarantaine à domicile de 10 jours dans leur résidence de l’arrondissement de Sanxia. Il a néanmoins rompu sa quarantaine deux jours plus tard pour sortir jouer au basket avec des amis et aller faire des emplettes pour un cadeau d'anniversaire pour sa petite amie, qui avait également été testée positive.

Non content de ne pas respecter les règles de quarantaine, il n’a pas hésité à partager ses activités en ligne sur Instagram ce qui a attiré l’attention d’un internaute anonyme qui a transmis une capture d’écran de la publication aux autorités.

Après avoir été informés, la police et les responsables de la santé se sont rendus au domicile du jeune homme pour confirmer qu'il avait effectivement enfreint la quarantaine, ce qu'il a d'abord nié. Il a ensuite été emmené par la police dans un centre de quarantaine géré par le gouvernement pour terminer le reste de sa quarantaine.

Il avait sciemment laissé son smartphone à son domicile pour éviter d’éveiller les soupçons des autorités qui auraient reçu une alerte avec le système de cadrillage des personnes en quarantaine. Le jeune homme n’a pas précisé s'il était sorti avec un deuxième téléphone ou avait demandé à ses amis pour l’aider à publier son contenu.

La ville du Nouveau Taipei a déclaré que les actions du jeune homme que ce soit la rupture de quarantaine, le téléphone volontairement laissé derrière lui ou la publication de ses méfaits en ligne étaient en violation de l'article 13 de la loi sur les préventions contre le Covid-19. Il devra ainsi écoper d’une amende de 1,5 million de dollars taïwanais, l'amende la plus lourde infligée par la ville depuis le début de la pandémie.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI