Les cas de contamination communautaire possiblement liés à un mauvais port du masque

0
Un hôtel de quarantaine de Kaohsiung (Image : Ville de Kaohsiung)

Le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a déclaré aujourd’hui que les cas testés positifs liés à des foyers de contamination dans des hôtels de quarantaine pouvaient possiblement s’expliquer par un mauvais usage du masque.

Le CECC dit avoir visionné les vidéos de surveillance des hôtels concernés par les foyers de contamination au cours des trois dernières semaines.

Le Centre a précisé que si les clients n’avaient, conformément à la réglementation, pas quitté leur chambre, certains n'avaient pas porté de masque lorsqu’ils avaient ouvert la porte de leur chambre pour récupérer de la nourriture ou déposer leur poubelle sur le pas de leur porte.

Des gestes qui violent le protocole sanitaire, et font courir un risque de contamination aux autres clients ainsi qu’au personnel de l'hôtel.

Le CECC a donc amendé les règles de quarantaine en vigueur et notamment celle du port du masque obligatoire pour ouvrir la porte, ainsi que l’obligation d’éviter tout contact avec le personnel de l'hôtel.

De plus, le Centre a ajouté qu’afin d’éviter les transmissions via les particules en suspension dans l’air, les clients des hôtels ne devaient pas ouvrir leur fenêtre ou essayer d’ajuster le système de climatisation.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI