Face au variant Omicron, le ministère de la Santé réduit l’intervalle pour la 3e dose de 6 à 5 mois

2
Vaccin Medigen (photo, FDA)

Le ministère de la Santé taiwanais a récemment annoncé que Taïwan commencerait prochainement à effectuer des piqûres de rappel du vaccin contre le Covid-19, permettant à certaines populations à haut risque de recevoir une troisième dose.

Le ministre Chen Shih-chung (陳時中) a déclaré lors d’une audition au Parlement que la priorité pour la troisième dose revenait aux trois premières catégories de personnes de la liste prioritaire, comprenant le corps médical et le personnel affecté à la prévention épidémique, à condition d’avoir reçu la deuxième dose il y a au moins cinq mois.

Chen Shih-chung a précisé que le 7 décembre, environ 60 000 personnes seraient éligibles à la troisième dose et pourraient prendre rendez-vous directement avec un hôpital pratiquant la vaccination. 

Le ministre a ajouté qu’en raison des inquiétudes concernant le variant Omicron, qui a déjà été détecté dans au moins 20 pays, le Comité consultatif sur les pratiques de vaccination avait conseillé de réduire l’intervalle entre la deuxième et la troisième dose de six à cinq mois, une recommandation adoptée par le ministère taïwanais. Les premières personnes concernées peuvent donc recevoir leur troisième dose dès aujourd’hui.

Notons que la couverture vaccinale à Taïwan est actuellement à 78 % pour la première dose et à près de 57 % pour la deuxième dose.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI