A Taipei 36% des cas de Covid-19 hospitalisés souffrent de TSPT

2
dépression crise d’angoisse TSPT (photo Pexels)

Alors que Taiwan semble avoir retrouvé un calme épidémique depuis plusieurs semaines, l’heure est aux analyses et différents constats.
Dans ce cadre six hôpitaux de Taipei analysent les troubles observés chez les personnes contaminées localement au Covid-19. L’étude s’est portée principalement sur les effets longs de Covid-19 chez les patients à Taiwan. Le premier constat est que 10% des personnes atteintes du Covid-19 avaient encore des symptômes 3 mois après les quatres semaines estimées de durée de la maladie. Ces symptômes comprennent de la fatigue physique générale, un manque de force musculaire, de la toux chronique, des difficultés respiratoires, des troubles du sommeil, des crises d’angoisse, de la dépression ou encore des troubles olfactifs et gustatifs. Le commandant en chef de lutte contre les épidémies (CECC), Chen Shih-chung (陳時中), a annoncé récemment qu’un budget de 450 millions de dollars taiwanais , soit plus de 14,15 millions d’euros, était alloué à 30 établissements hospitaliers taiwanais pour faire le suivi sur le long terme de ces patients.

Le bureau d’hygiène et de santé de la ville de Taipei a déclaré ce lundi que 6 établissements de la ville ont rejoint ce programme de suivi dont le groupe hospitalier Taipei City United Hospital avec ses 5 branches (Zhongxing, Ren’ai, Heping, Zhongxiao et Kunming) ainsi que 5 autres hôpitaux.

Ce suivi est fait par une équipe comprenant un médecin de famille, un psychologue et un travailleur social pour permettre d’évaluer l’ensemble des troubles après la maladie. D’après les résultats des évaluations, plus d’un tiers des patients ont atteint un niveau d’anxiété similaire à celui d’un trouble de stress post traumatique (TSPT).

Le doscteur Liu Hing-cheng (劉興政) a expliqué le détail des troubles psychologiques observés chez les patients : « Environ 36% des patients ont atteint un niveau de stress similaire aux TSPT, les femmes sont plus touchées. Dans ces TSPT, le taux de patients atteints de crises d’angoisse et de dépression est très élevé. Nous évaluons qu’environ 30% des patients sont atteints de troubles tels que les crises d’angoisse ou la dépression. »

L’hôpital de l’université nationale de Taiwan a expliqué que l’établissement avait admis plus de 500 patients de Covid-19. Parmi eux, 15% doivent faire l’objet d’un suivi sur le long terme. La plupart des symptômes observés chez ces patients sont les troubles respiratoires, la dépression ou la perte de cheveux. L’hôpital a ainsi ouvert une cellule dédiée au suivi des patients de Covid-19 comprenant des spécialistes du pneumothorax, de rééducation ou encore de psychologie.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI