La quarantaine de 14 jours obligatoire pour le personnel naviguant en provenance de pays à risques

0
Pilotes de China Airtlines durant la pandémie de Covid-19 (photo CNA)

Le ministère des Transports a déclaré que dès juillet, tous les membres du personnel navigant arrivant de pays à haut risque devront se soumettre a une quarantaine de 14 jours et a un test PCR a l’issue de cette période.

La nouvelle règle, annoncée aujourd’hui, s’appliquera à tous, et ce peu même si certains ont déjà été vaccinés contre le Covid-19.

Le ministre a précisé que la nouvelle règle a été adoptée pour se conformer aux lignes directrices du Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) mais pourra faire l’objet d’ajustements dans le futur, lorsque d'avantages de personnes seront vaccinées. 

Mais pour les pays considérés comme à haut risque comme le Brésil ou l’Inde, le ministère des Transports requerra d’abord une période stricte de deux semaines.

Pour l’instant, les règles concernant le personnel revenant de pays qui ne sont pas considérés comme à haut risque dépend du statut de vaccination. Les personnes non vaccinées et celles qui n’ont reçu leur première dose moins de deux semaines avant l’arrivée doivent se soumettre à une période de quarantaine de sept jours. Ils doivent ensuite réaliser un test PCR a l’issue du 7e jour, avant de commencer une période d’autosurveillance de santé renforcée de sept jours avec un dépistage rapide le dernier jour.

Quant à ceux qui sont déjà complètement vaccinés et sont testés positifs aux anticorps contre le Covid-19, une période de sept jours d’autosurveillance de santé est requise, avec un test PCR a l’issue des sept jours.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI