Subvention  de tests PCR rapide pour faciliter le dépistage

1
Dépistage rapide (Illustration, CNA)

Afin d'étendre la capacité de dépistage de proximité, le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) avait annoncé les « Quatre stratégies de dépistage de proximité » le 10 juin dernier.

Jusqu’au 13 juin, 249 stations de dépistage de proximité sont ouvertes dans le pays. Afin d'accélérer la vitesse des dépistages, le CECC a annoncé aujourd'hui qu'il subventionnera 50 appareils de tests PCR rapides dans les stations de dépistage de proximité. À l'avenir, les personnes testées positives par des tests rapides dans les stations installées, chez elles ou dans les entreprises pourront avoir accès à une inspection PCR rapide.

Chen Shih-chung (陳時中), le commandant en chef du CECC a déclaré : « Si nous pouvons installer ces appareils rapides directement sur place, la durée sera d'environ 20 minutes pour le test, et bien sûr il y aura un peu de travail administratif avant et après le traitement. Mais il est évident que la durée sera beaucoup plus courte que d’envoyer des prélèvements aux laboratoires pour un test PCR. Si la durée est raccourcie, la vitesse du dépistage sera accélérée, ce qui évitera la possibilité de transmissions pendant l’attente du résultat des dépistages. Nous pensons que c'est une très bonne méthode. »

Chen Shih-chung a souligné qu'à l'heure actuelle, les gouvernements locaux sont continuellement encouragés à mettre en place des stations de dépistage de proximité. Le nombre de cas régionaux et les secteurs touchées par l’épidémie sont pris en compte. De plus, les cas asymptomatiques ayant des antécédents de contact et d'activités avec des cas confirmés sont les principales personnes ciblées par le dépistage.

Le CECC rappelle que le dépistage n’empêche pas le respect de normes sanitaires, notamment pour éviter la transmission du Covid-19 par des cas dépistés mais faussement négatifs.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI