Le kit de détection d’anticorps Covid-19 obtient une autorisation d’utilisation d’urgence

2
Kit de test d’anticorps développé par l’université Chang Gung (Photo Hôpital Chang Gung)

Un kit de détection rapide d'anticorps Covid-19 développé par des chercheurs de l'Université Chang Gung (CGU) en collaboration avec l’hôpital Chang Gung a récemment reçu une autorisation d'utilisation d'urgence (EUA), marquant le début d’une production de masse. Selon l’université, ce kit qui utilise des échantillons de sérum sanguin pour mesurer la présence d’anticorps capable de neutraliser le SARS-CoV-2 chez une personne vaccinée donne des résultats avec une précision de 90% en 1 heure 30.

Chiu Cheng-hsun (邱政洵), directeur adjoint de l'hôpital Linkou Chang Gung, a déclaré que ces tests d’anticorps seront vitaux jusqu'à ce que le monde atteigne l'immunité collective contre le COVID-19, car ils peuvent confirmer si une personne est ou non correctement protégée contre l’infection. Selon Chiu Cheng-hsun, si des personnes arrivant à Taïwan peuvent présenter un test PCR négatif, une preuve de vaccination et également une preuve de présence d’anticorps neutralisant, cela représente moins de risque de propagation du virus ou de contacter le virus. Dans un tel scénario, il serait possible d’envisager de raccourcir voire supprimer la quarantaine obligatoire des voyageurs sur le territoire ce qui permettrait à Taïwan de rouvrir ses frontières et reprendre les échanges internationaux.

Selon Shih Shin-ru (施信如), directrice du centre de recherche de l'université sur les infections virales émergentes, la méthode traditionnelle de test des anticorps neutralisants consiste à placer du sérum sanguin avec des cellules infectées par le virus. Certaines méthodes détectent uniquement des anticorps contre la protéine S du virus, d’autres calculent le pourcentage d’inhibition de l’anticorps protecteur sur un patient à partir du RBD (domaine de liaison du récepteur), ces méthodes ne permettent pas de refléter pleinement les anticorps neutralisants. L'ensemble du processus de ces tests traditionnels nécessite trois à cinq jours et doit être effectué dans un laboratoire de biosécurité de niveau 3. En parallèle, Shih Shin-ru a souligné le précieux avantage du kit de test développé par la CGU qui utilise une protéine spécialisée pour détecter les anticorps neutralisants du SARS-CoV-2 et qui peut être utilisé dans n’importe quel laboratoire.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI