Achat de vaccins : le gouvernement accuse à demi-mot Pékin de sabotage

6
Chen Shih-chung à l’antenne de Hit FM (aimable crédit de Hit FM)

En 2020, le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) avait dévoilé une réservation de 20 millions de doses de vaccins contre le Covid-19, composée de 5 millions de doses à distribuer par la plateforme de COVAX, 10 millions d’AstraZeneca et 5 millons d’une autre source. Le CECC n’avait pas précisé le fabricant de cette dernière source par crainte d’ingérences d’une tierce partie. Finalement, cet achat a été annulé au dernier moment.

Ce matin, lors d’une interview accordée à une radio locale, Chen Shih-chung (陳時中), commandant en chef de la CECC, a confirmé le sabotage de Pékin dans cette affaire, sans en prononcer le nom : « Nous avons eu des contacts directs avec BioNTech, mais finalement … On avait déjà préparé une annonce de cette information pour une prochaine conférence de presse … A peine dévoilée, cette affaire a été coupée court, parce que quelqu’un ne souhaitait pas que Taiwan soit heureux. »

Chen Shih-chung s’est excusé du manque de transparence volontaire dans le traitement de ce dossier visant à éviter tout sabotage. Rappelons que BioNTech a accordé au groupe chinois Fosun Pharma les droits de distribution dans toute la zone sinophone, y compris Taiwan, ce qui pourrait obstruer la vente directe à Taiwan par le producteur. 

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI