EVA Air licencie trois employés pour avoir enfreint les règles de quarantaine

5
Comptoir de EVA Air (Photo CNA)

Trois membres du personnel naviguant de la compagnie taïwanaise EVA Air ont été licenciés les 10 et 17 novembre ainsi que le 2 décembre pour avoir violé leur quarantaine à leur retour à Taïwan.

La compagnie aérienne a confirmé que les employés étaient sortis pour voir des amis et des membres de leur famille pendant leur période de quarantaine, faisant des fausses déclarations auprès de leur employeur pour prouver qu’ils restaient bien à la maison.

EVA Air a précisé dans un communiqué que le non respect des règles sanitaires disqualifiait les employés en question, et que la compagnie ne tolèrerait aucun comportement pouvant mettre en danger la santé publique de la part de ses employés.

Le Centre de commandement de lutte contre les épidémies a confirmé aujourd’hui que 5 membres du personnel naviguant des compagnies EVA Air et de China Airlines ont violé les règles de quarantaine. La Compagnie China Airlines n’a pour l’instant pas dévoilé les sanctions envers ses deux employés.

Rappelons qu’à Taïwan, le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) oblige les membres du personnel naviguant à porter des combinaisons de protection et à se soumettre à une période de quarantaine raccourcie d’une durée de cinq jours lors de leur arrivée à Taïwan. Ces derniers ne sont par ailleurs ni autorisés à quitter l’hôtel de l’aéroport pendant leur séjour dans un autre pays, ni autorisés à entre en contact avec des locaux pendant cette période.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI