Chen Shih-chung demande des explications à NTU concernant le dépistage massif de Changhua

3
Professeur Chan Chang-chuan de la faculté de la santé NTU (photo CNA)

Demain, 25 août, la faculté de Santé de l’université nationale de Taiwan (NTUCPH) devait annoncer le résultat partiel à mi-parcours de son étude en collaboration avec le bureau de la Santé du comté de Changhua pour effectuer des dépistages à grande échelle à Changhua. Pour des raisons administratives, l’université a annoncé récemment que la publication devait être reportée alors qu’un dépistage mené sur un patient sans symptôme à Changhua était considéré comme non conforme à la politique nationale par le Centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC).

Cette étude avait attiré l’attention de beaucoup de médias et la curiosité des Taiwanais ces dernières semaines. Le commandant en chef du CECC et ministre de la Santé, Chen Shih-chung (陳時中) avait ainsi appelé NTU à divulguer les informations de son étude « à moins qu’il n’y ai une raison précise pour ne pas les publier ».
Le porte parole du CECC, Chuang Jen-hsiang (莊人祥), a précisé le point de vue du CECC sur le sujet ce lundi :  « Ce dossier est déjà largement suivi par la société, donc le commandant du CECC estime qu’à moins qu’il n’y ait une raison précise de ne pas dévoiler les informations obtenues par l’étude alors il faudra les annoncer. Si NTU a ne serait-ce qu’une raison de ne pas les publier alors il lui faut l’expliquer. »

Le professeur Chan Chang-chuan (詹長權) de la faculté a publié dans la journée un rapport dans la version en mandarin de l’Apple Daily taiwanais donnant plus de détails sur les dépistages effectués qui ont commencé le 11 juin dernier. L’étude a été effectuée sur 3 517 personnels médicaux, 18 cas positifs, 827 en contacts avec les personnes positives 4230 personnes mises en quarantaine, 1500 personnes agées et leur assistant à domicile.

D’autre part, Shanghai a annoncé ce lundi avoir un cas de Covid-19 dépisté en provenance de Taiwan parmi les 16 cas annoncés hier. Il s’agit d’un Tawanais qui était arrivé à l’aéroport de Shanghai Pudong le 15 août dernier directement en provenance de Taipei. Chuang Jen-hsiang a déclaré que le CECC avait déjà contacté les autorités à Shanghai sans avoir obtenu des réponses pour l’instant.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI