Covid-19 : le Grand Hôtel souhaite limiter ses pertes

4
Grand_Hotel_Taipei (souce image wikipedia-_panoramio)

Pas plus tard qu’en décembre 2019, le célèbre Grand Hôtel de Taipei annonçait avoir survécu à la chute du nombre de touristes chinois en rendant le tout premier bilan positif des 24 dernières années. Le développement des touristes étrangers et la promotion des sites relatifs au Généralissime Tchang Kaï-chek auprès des Taiwanais sont les politiques ayant permis au Grand Hôtel de se redresser. Toutefois, la pandémie du Covid-19 a changé la donne.

Selon son président Lin Yu-sheng (林育生), 85% des clients étaient des étrangers qui ne peuvent plus venir à cause du contrôle des frontières. Malgré la grande fréquentation de ses restaurants par les Taiwanais le weekend, les chambres ne sont occupées qu’à un taux de 30% à 40%. Compte tenu du coût élevé des ressources humaines et de la restauration de l’hôtel, Lin Yu-sheng s’est fixé un objectif de pertes limitées : « A cause des pertes générées durant les trois mois du SRAS, le Grand Hôtel avait connu une perte nette de 300 millions de dollars taiwanais en 2003. Notre objectif actuel est de rester le plus proches du niveau de 2003. C’est un véritable défi. Nous espérons que notre perte nette ne dépassera pas les 370 millions de dollars taiwanais cette année. »

370 millions de dollars taiwanais équivalent à environ 10 millions d’euros. Le Grand Hôtel doit désormais trouver de nouvelles sources de revenus pour combler la lourde perte générée par l’absence de touristes étrangers sur le sol taiwanais.

 

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI