Appel des autorités à se faire vacciner contre la grippe saisonnière

6
Vaccin contre la grippe 2020 (photo CNA)

Les instances médicales nationales sont toutes sur le pied de guerre pour gérer la propagation d’une épidémie de grippe dont les premiers signes arrivent généralement en début d’automne.
Un défi d’autant plus compliqué cette année en raison du retour de la pandémie de covid-19 en ce début d’automne à travers le monde.

A Taiwan, le ministre de la Santé, Chen Shih-chung (陳時中), a profité du début de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière marquée par une conférence de presse pour répondre aux inquiétudes des Taiwanais sur le fait qu’une double épidémie soit possible et rende les diagnostiques de Covid-19 difficiles. En montrant l’exemple, en se faisant vacciner, il rappelle aux Taiwanais que cette année une vaccination de la grippe est extrêmement importante.

Pour répondre à ces besoins le ministre de la Santé a donné les informations sur la préparation de son plan de vaccination qui au niveau des quantités reste sur les mêmes bases que l’an dernier pour les vaccins financés par l’Etat, ce qui correspond à 6,03 millions de doses soit 25,5% de la population taiwanaise. Le changement vient cependant des vaccins aux frais de chacun. Les autorités sanitaires ont préparé un nombre plus important de vaccins en souhaitant pouvoir couvrir au total 31% de la population. Le ministère de la Santé conseille de prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Les doses du secteur public sont destinées en priorité aux enfants âgés de 6 mois jusqu’aux lycéens et aux personnes âgées de plus de 50 ans.
S’y ajoutent les patients de maladies chroniques ou rares à risques, des blessés graves, des femmes enceintes, des parents de nourissons âgés de moins de 6 mois, des puériculteurs et des personnels travaillant dans les crèches mais également toute personne travaillant dans le secteur médical ou en contact avec les animaux.

Source:RTI
Auteur:La Rédaction
RTI