Taiwan déclare la guerre aux masques de contrefaçon

74
(Image : CNA)

Après une saisie de plus de 7 300 masques le 10 août, la douane taïwanaise a annoncé avoir saisi au total plus de 140 000 masques contrefaits entre le 10 et le 11 août, c’est-à-dire des masques faussement étiquetés « Made in Taiwan » ou sans certification.

Le Bureau des normes, de métrologie et des inspections a déclaré qu’en raison de la pandémie de Covid-19, la production de masques de contrefaçon était en forte hausse, et que la plupart des masques saisis venaient en réalité de Chine et de Hong Kong. Le Bureau a précisé que la mention « masque médical » utilisée pour labelliser des masques ordinaires était aussi passible de sanctions selon le code pénal et la loi sur les affaires pharmaceutiques.

Le BSMI a affirmé que le contrôle allait être renforcé, avec 300 inspections par semaine dans les différents points de vente tels que les magasins de proximité, les pharmacies, les magasins de cosmétiques ou encore les marchés de nuit.

La vigilance renforcée inclut aussi le commerce en ligne. Le Bureau a rapporté qu’au moins cinq cas d’infractions avaient été relevés sur le site de e-commerce Shopee. Le contrôle visera donc également les plateformes telles que Shopee, PChome, Rakuten ou encore Yahoo.