Tout savoir sur l’élection partielle de Kaohsiung

535
Les trois candidats à l'élection partielle de Kaohsiung

Présentation de l’élection municipale partielle

L’élection partielle de Kaohsiung du 15 août 2020 fait suite à la destitution du maire Han Kuo-yu (韓國瑜). Il s’agit de la toute élection partielle depuis l’instauration de l’élection directe des villes relevant du gouvernement en 1994.

En novembre 2018, Han Kuo-yu, du parti Kuomintang (KMT) avait remporté l’élection après 20 ans d’administration du DPP, avec 54% des voix (892 545 suffrages) contre Chen Chi-mai (陳其邁) du partit démocrate progressiste (DPP) qui a rassemblé 742 239 suffrages.
Le 6 juin, Han Kuo-yu a été destitué, les électeurs de Kaohsiung lui reprochant entre autres de s’être lancé dans la présidentielle alors qu’il entamait depuis à peine cinq mois son mandat à la tête de la ville. 939 090 électeurs ont voté en faveur de la destitution de Han lors du scrutin qui a enregistré un taux de participation de 42,14 %.

La commission centrale des élections qui a validé le scrutin de destitution le 12 juin, avec effet immédiat, a annoncé l’organisation d’une élection partielle qui aura lieu ce samedi 15 août, conformément à la loi sur les élections qui dispose qu’un nouveau scrutin doit être organisé s’il reste au moins deux ans du mandat en cours.

Présentation des candidats

Les trois candidats en lice pour cette élection partielle sont Chen Chi-mai (陳其邁) du DPP qui se représente après l’échec de novembre 2018, Wu Yi-jheng (吳益政), du Parti pour le peuple taiwanais fondé par le maire de Taipei Ko Wen-je (柯文哲) et Li Mei-jhen (李眉蓁) du KMT.

Chen Chi-mai (陳其邁)

Etudes : maîtrise en Santé publique de l’Université nationale de Taiwan
Parcours politique : Député : 1996-2002, 2002-2004, 2012-2018
Ministre sans portefeuille / porte-parole du gouvernement : 20 mai 2004-01 février 2005
Maire par intérim de Kaohsiung : 01 février-26 septembre 2005
Vice Premier ministre : 14 janvier 2019-19 juin 2020

Chen Chi-mai qui avait représenté le DPP à l’élection municipale de Kaohsiung en novembre 2018 avait perdu contre Han Kuo-yu. Pour cette élection partielle, il est par contre donné favori dès le départ dans les différents sondages. Il invite les jeunes à rentrer à Kaohsiung pour voter en souhaitant rassembler plus de 939 090 voix, soit le nombre de voix ayant acté la destitution de Han Kuo-yu.

 

Wu Yi-jheng (吳益政)

Etudes : maîtrise en sciences politiques et économiques internationales de l’Université Columbia des Etats-Unis
Parcours politique : Assistant parlementaire du député Chiu Yi (邱毅) du KMT
Conseiller municipal de Kaohsiung : depuis 2002 jusqu’à aujourd’hui

 

Pour participer à cette élection partielle, Wu Yi-jheng a rejoint le Parti pour le peuple taiwanais tout en conservant son statut au parti pour le peuple (PFP) présidé par James Soong (宋楚瑜). Wu Yi-jheng soutient le consensus de 1992 et prône le modèle fédéral pour les deux rives du détroit de Taiwan.

 

Li Mei-jhen (李眉蓁)

Etudes : Diplômée en recherche chinoise de l’Université Nationale Sun Yat-sen. A la suite des accusations de plagiat concernant son mémoire de master, elle a annoncé qu’elle renonçait d’elle-même à son diplôme. Néanmoins, l’université a fait savoir que conformément aux réglementations en vigueur, il n’était pas possible de renoncer de soi-même à un diplôme universitaire. Une enquête interne est en cours.

Parcours politique : Assistante du député Chang Hsien-yao (張顯耀)
Conseillère municipale de Kaohsiung : 2010 à aujourd’hui.