Vers un élargissement des critères définissant les entreprises à capitaux chinois

27
La ministre de l'Economie Wang Mei-hua (CNA, archives)

Selon la définition actuelle établie dans les dispositions régissant les investissements chinois à Taiwan, toute société financée directement ou indirectement par des fonds chinois à 30 % ou plus est définie comme « société chinoise ». Aujourd’hui, la ministre de l’Economie Wang Mei-hua (王美花) a annoncé que le gouvernement comptait élargir cette définition en retraçant la provenance des fonds à sa toute première origine.

La ministre a précisé que cette révision aurait pour but d’empêcher la dissimulation de fonds chinois derrière de multiples réinvestissements. Toutefois, la ministre a écarté l’effet rétroactif de la nouvelle mesure avec ces mots : « Taiwan respecte l’état de droit. Ainsi, les nouveaux règlements ne s’appliqueront qu’aux nouveaux dossiers. Ils n’impliqueront pas les cas précédents. Néanmoins, si les cas déjà approuvés envisagent de restructurer leur capital, ils devront se soumettre aux nouveaux critères. »