L’ancien président du NPP Hsu Yung-ming démissionne de son parti suite à des accusations de corruption

34
L'ancien député et président du New Power Party (NPP) a annoncé sa démission du parti mercredi suite a des accusations de corruption (Image : NCA)

Le New Power Party (NPP) a annoncé hier la démission de Hsu Yung-ming (徐永明), ancien président du parti d’août 2019 au 1er août 2020. Hsu Yung-ming avait été démis de sa fonction il y a quelques jours suite à des soupçons de corruption le concernant dans une affaire touchant au grand magasin Pacific SOGO.

Le parti a indiqué avoir reçu, hier après-midi, une lettre de Hsu Yung-ming annonçant sa démission du parti. Le parti a également précisé que Hsu n’étant plus membre du parti, ce dernier laisserait le bureau du procureur de Taipei enquêter sur l’affaire et travaillait actuellement à la présentation d’un code d’éthique et d’un plan de réforme du parti.

Notons que suite à l’annonce de Hsu Yung-ming, deux conseillères municipales de la ville de Taipei, Lin Ying-meng (林穎孟) et Huang Yu-fen (黃郁芬), ont également déclaré, dans la foulée, leur démission du parti, accusant ce dernier de faire deux poids, deux mesures et d’avoir hérité à son tour de pratiques corrompues.