Le gouvernement rappelle les sanctions encourues pour tout colis non déclaré contenant des graines

100
Des graines envoyées par des colis douteux (Photo Asahi Shimbun)

Entre le 28 juillet et le 3 août, au moins neuf personnes à Taiwan ont reçu un colis non sollicité contenant des graines ou de la terre expédié depuis la Chine. Des cas similaires ont également été signalés aux Etats-Unis et au Canada.

Le gouvernement taïwanais a déclaré vouloir être prudent et a rappelé la déclaration obligatoire des colis de ce type, sous peine d’une amende allant de 30 000 à 150 000 dollars taiwanais (de 865 à 4 326 €). Cette punition vise non seulement l’expéditeur mais aussi le livreur et l’importateur. Les destinataires sont invités à déposer le colis reçu auprès du bureau de la quarantaine et les colis seront soigneusement traités par les spécialistes du bureau.

Ce dernier tient à souligner que des colis de ce genre jetés à la légère représentent des risques potentiels pour la santé publique et la biodiversité du pays, en rappelant par ailleurs que plusieurs courriers de source inconnue contenant des bactéries pathogènes de la maladie du charbon avaient provoqué une vingtaine d’infections aux Etats-Unis en 2001, tuant cinq personnes.