Sondage, les hommes sont très favorables au congé parental 

101
Photo FB : Fondation pour le bien-être des enfants

La fondation pour le bien-être des enfants a publié aujourd’hui les résultats d’un sondage concernant les attitudes parentales des hommes à Taiwan en 2020. L’enquête révèle que 95,5 % des hommes interrogés sont d’accord pour que les pères prennent un congé parental.

Cependant, si les hommes ont une attitude positive, l’enquête a également révélé que plus de 80 % des pères n’ont pas demandé de congés sans solde ni de congé pour soins familiaux, et que 30 % n’ont pas demandé les congés de naissance de cinq jours entièrement rémunérés. Pai Li-fang (白麗芳), présidente de la fondation a déclaré : « Pourquoi ? La première raison est la pression économique parce que seulement 60% du salaire est payé pour la période du congé parental. La deuxième raison est la crainte d’affecter une évolution de carrière et l’évaluation des performances. Près de 20% d’entre eux sont inquiets de ne pas pouvoir reprendre leur emploi d’origine. »

Le sondage souligne aussi que 46,9% des hommes interrogés estiment que les gens doivent avoir des enfants dans leur vie, et que plus de 60% des hommes sans enfants ont le projet d’en avoir. Ces ratios sont plus élevés que ceux des femmes interrogées, ce qui montre que les hommes taïwanais sont plus enclins à avoir des enfants que les femmes. Selon Pai Li-fang, la raison pour laquelle les femmes taïwanaises sont plus réticentes à avoir des enfants est qu’elles craignent de ne pas avoir de soutien suffisant de leur compagnon en plus de perdre leur liberté.

Comme l’enquête révèle que la plupart des hommes sont enclin à élever des enfants, la fondation demande au gouvernement de soutenir la prise de congés parentaux des hommes mais aussi à ce que la société évolue culturellement pour que les pères puissent être plus présents pour élever leurs enfants.

Le sondage a été réalisé du 17 au 29 juin 2020. Au total, 869 personnes ont répondu au questionnaire, dont 725 étaient des questionnaires valides.