Enquête de corruption, 3 députés et 4 autres personnes détenues, Hsu Yung-ming libéré sous caution

29
Image d'illustration : Pixabay

Après la perquisition conduite par les procureurs vendredi dernier dans l’enquête sur les pots-de vins reçus par les députés dans l’affaire Pacific SOGO, les procureurs ont requis la détention de dix personnes.

Suite à trois jours d’études, le tribunal de Taipei a décidé la détention de sept personnes dont 3 députés à savoir Su Chen-Ching (蘇震清) du Parti démocrate progressiste, Chen Chao-ming (陳超明), Liao Kuo-Tung (廖國棟, Sufin Siluko de son nom aborigène) du Kuomintang.

Hsu Yung-ming (徐永明) ancien député et actuel président New Power Party a été libéré sous caution et a été condamné à payer 800 000 dollars taiwanais, soit environ 23 000 euros. Ces députés sont soupçonnés d’avoir reçu des pots de vin allant de 2 million à 20 millions de dollars taiwanais (58 000 à 580 000 euros) de la part de l’homme d’affaires Lee Heng-lung (李恆隆) dans le cadre de son dossier juridique pour récupérer le droit de gestion de la chaine de grands magasins Pacific SOGO contre le group Far Eastern.

Retrouvez plus de précisions dans le décryptage de ce mardi 4 août.