Citizen Congress Watch parle de la lutte difficile contre la corruption

160
Déptués Liao Kuo-Tung et Chen Chao-ming (¨Photo CNA)

Écouter

Depuis vendredi dernier, ce dossier de corruption des députés est à la Une des médias. Six députés sont sous le coup d’une enquête pour avoir reçu de pots-de-vin dont la valeur varie de 2 millions à 20 millions de dollars taiwanais, c’est-à-dire de 58 000 à 580 000 euros.

En 2017, ces députés auraient reçu ces pots-de vin afin de faire pression sur les responsables du ministère de l’Economie dans l’amendement de l’article 9 sur les entreprises. Ces députés agissaient en faveur de l’homme d’affaires Lee Heng-lung (李恆隆) dans sa bataille juridique contre le groupe Far Eastern sur le droit de gestion du grand magasin Pacific SOGO.

Les députés impliqués sont de tous les partis politiques représentés au Parlement : le DPP au pouvoir, le KMT de l’opposition, un député sans étiquette ou encore le président du très jeune parti prometteur, New Power Party.