Enquête sur la corruption des députés dans le dossier du grand magasin SOGO

56
Le député Liao Kuo-Tung convoqué par les procureurs (Photo CNA)

Le bureau des procureurs de Taipei a mené une grande perquisition en 65 lieux différents dans l’ensemble de Taiwan aujourd’hui et les procureurs ont convoqué 63 personnes dont les députés Chen Chao-ming (陳超明), Liao Kuo-Tung (廖國棟, Sufin Siluko de son nom aborigène) du Kuomintang, Su Chen-Ching (蘇震清) du Parti démocrate progressiste, Chao Cheng-yu (趙正宇) sans étiquette, les anciens députés Chen Tang-shan (Mark Chen 陳唐山) du parti démocrate progressiste et Hsu Yung-ming (徐永明) du New Power Party ainsi que leurs assistants parlementaires. Les procureurs ont également saisi 9,2 millions de dollars taiwanais (267 000 euros) durant les perquisitions.

Les députés incriminés ou leur(s) assistant(s) sont soupçonnés d’avoir reçu des pots-de-vin pour amender la loi sur les entreprises, d’avoir interféré dans le dossier du droit de gestion du grand magasin SOGO ou encore d’avoir fait pression sur les officiers du ministère de l’Economie.

Le magasin SOGO avait connu une lutte de droit de gestion il y a quelques années et la cour suprême administrative avait tranché en 2013 pour reconnaître l’enregistrement des 4 milliards de dollars taiwanais de capitaux supplémentaires. Ce jugement reconnaît le Far Eastern Group en tant que principal actionnaire de SOGO, lui octroyant le droit de gestion.