Décès de Lee Teng-hui, premier président taïwanais élu au suffrage universel

1415
Lee Teng-hui (Photo CNA)

Lee Teng-hui (李登輝) qui a été à la tête de l’Etat de 1988 à 2000 est décédé ce 30 juillet à 19h24 à l’hôpital général des vétérans de Taipei à l’âge de 97 ans (98 ans selon le calcul d’âge des Taïwanais). Il y était hospitalisé depuis le 8 février suite à un problème pulmonaire survenu après avoir avalé du lait de travers.

Né en 1923, Lee Teng-hui a été le premier président taïwanais né sur le sol de Taïwan. Il était également le premier président du parti Kuomintang à être né sur l’Ile de Taïwan. Arrivé au pouvoir en 1988, soit l’année suivant la levée de la loi martiale, Lee a largement œuvré pour la démocratisation de Taïwan. Il a également été le premier président de la République élu au suffrage universel en 1996.

Il a par exemple amendé la Constitution en 1992 favorisant enfin le renouvellement des parlementaires en place depuis plus de 40 ans. Au terme de son mandat en 2000, Chen Shui-bian (陳水扁) du parti démocrate progressite (DPP) alors à l’opposition a été élu chef de l’Etat avec 39,3% de suffrage. Avec l’élection de Chen Shui-bian au pouvoir, Taiwan a accompli sa première alternance politique en mettant fin aux 55 ans de gouvernance du parti Kuomintang. Lee a alors réalisé son souhait d’accomplir une alternance politique de manière pacifique durant son mandat.

A la fin de son mandat, Lee Teng-hui surnommé par beaucoup le père de l’indépendance de Taïwan, a déclaré lors d’un interview accordée à la chaîne de télévision TVBS en 2007 qu’il n’avait pas besoin de prôner l’indépendance de Taïwan puisque Taïwan était déjà un État souverain indépendant.