Taiwan demande au constructeur japonais du métro de l’aéroport de Taoyuan de remplacer les câbles électriques  

61
Des passagers embarquent dans le métro de l'aéroport de Taoyuan ; Photo : CNA

Les câbles électriques de la ligne de métro de l’aéroport de Taoyuan sont soupçonnés d’être détériorés. La fréquence des incendies et des sauts de courants est de plus en plus élevée. En septembre 2018, le courant a disjoncté, puis les câbles qui fournissent 22 000 volts aux stations ont ensuite pris feu. Selon les statistiques du bureau des chemins de fer, au cours des 22 derniers mois, 14 incidents de ce genre ont été observés dont 8 cette année.

Les sections où les câbles électriques des gares sautent et prennent feu sont principalement entre station A6 Taishan Guihe et la station A7 National Taiwan sport university, ainsi qu’entre la station A16 Hengshan jusqu’à la station A20 Xingnan.

La période de garantie se terminant le mois prochain, le bureau des chemins de fer a exigé que la société japonaise Hitachi Plant construction remplace les câbles sur les sections détériorées.

Hu Hsiang-Lin (胡湘麟), directeur du bureau des chemins de fer, a cependant déclaré dans une interview que les câbles électriques du métro sont conçus avec des circuits doubles. Le bureau des chemins de fer s’inquiète de l’arrêt du service de métro dans l’éventualité où les deux circuits sauteraient en même temps. Le remplacement des câbles électriques sur l’ensemble de la ligne est donc à l’étude ce qui implique une révision du contrat qui doit être discutée en détail avec la partie japonaise.

Notez que la date d’achèvement de la ligne de métro de Taoyuan a été retardée à six reprises pour une ouverture en mars 2017. Cependant, comme la vitesse moyenne, la durée de circulation et l’intervalle entre les trains ne répondaient pas aux exigences du contrat, la réception n’a pas encore été achevée, et le litige entre les deux parties est toujours en cours de médiation par la commission des travaux publics du Yuan exécutif.