Taiwan au festival d’Avignon OFF (3/4) : la Cie Maxmind, son expérience d’Avignon et ses projets suite à l’annulation de cette année

186
Isles of dream, de la Cie Maxmind au TIFA de Taipei 2018 (photo TIFA)

Écouter

Troisième épisode de la série consacrée à Taïwan au festival d’Avignon OFF 2020 que vous retrouvez chaque lundi du mois de juillet 2020. Nous y parlons du festival d’Avignon OFF 2020, de l’expérience et de la présence taiwanaise  au festival. Pour rappel le festival a été annulé dans sa forme habituelle et les troupes taïwanaises prévues doivent attendre 2021 pour se rendre à Avignon.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter une interview en compagnie de plusieurs membres de la Cie Maxmind. J’avais personnellement pu apprécier leur oeuvre « Isle of Dream » au festival international des Arts de Taiwan (TIFA), une pièce de théâtre mythologique melant des musiques Nanguan et Beiguan, et intégrant des éléments de poésie, de marionnettes et de danse. Je ne cachais pas mon enthousiasme à l’idée de recevoir, Lee Yihsiu metteur en scène, Jade Pi-yu Shih, actrice principale et Tsai Ching-fang, productrice.

La Cie MaxMind (拾念劇集) propose une forme d’opera Nanguan et des oeuvres qui mêlent des éléments d’arts de spectacles traditionnels, des élements plus contemporains mais aussi des chants en divers langues. La troupe devait présenter la performance « La Déesse de la sécheresse – Rêve du monde » au festival d’Avignon OFF 2020, avec des thèmes mythologiques anciens, de la musique Nanguan et des costumes superbes. La troupe avait déjà joué une réadaptation de cette pièce en 2009. Elle présentera une nouvelle réadaptation non pas en 2020 mais en 2021.

Pour rappel, cette année devait être la 14ème édition de Taïwan in Avignon.

Clément Tricot

Interview La Cie Maxmind, Photo : Jade Pi-Yu Shih
Interview La Cie Maxmind, Photo : Jade Pi-Yu Shih

La Cie Maxmind :

Liens :