La Chine déclare vouloir sanctionner Lockheed Martin pour la vente d’armes à Taiwan

126
Lockheed Marti (Photo internet)

Le 9 juillet dernier, le département d’Etat des Etats-Unis a approuvé la demande de Taiwan de mettre à jour ses missiles avancés Patriot 3 (PAC-3). Cette vente d’armement défensif qui inclut les tests et la maintenance du système de missiles et des composants d’une valeur de 620 millions de dollars seront essentiellement confiés à la société Lockheed Martin, spécialisée dans les technologies militaires avancées.

Aujourd’hui, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian (趙立堅) a indiqué que la Chine appliquerait des sanctions à l’encontre du fournisseur américain d’armements Lockheed Martin. Zhao Lijian déclare que la Chine s’oppose fermement à la vente d’armements à Taiwan et exhorte Washington à suspendre toute vente d’armement et tout contact militaire avec Taiwan.
Selon Zhao Lijian, la Chine a décidé d’adopter des mesures nécessaires concernant cette vente et sanctionnera ainsi le principal fournisseur Lockheed Martin.