Les députés taiwanais échangent des coups au lieu d’étudier la nomination de Chen Chu à la tête de la branche de contrôle

93
Parlement taiwanais (Photo RTI)

Alors que le parlement avait prévu d’étudier la liste de la nomination de la présidente et des membres du Yuan de contrôle ce mardi 14 juillet, les députés de l’opposition en ont décidé autrement. Dans le but de bloquer l’étude de ce dossier, les députés Kuomintang se sont mobilisés dès l’aube, à 4h du matin, et ont occupé le perchoir lors de l’ouverture de l’hémicycle à 7h. Les députés des deux camps en sont même venus aux mains, bloquant toute audition possible de l’ancienne secrétaire générale du Palais présidentiel, candidate au poste du président de la branche de contrôle.
Chen Chu a quitté le parlement vers midi sans avoir été auditionnée. Aujourd’hui, la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a regretté que le parlement ne se soit pas donné l’opportunité d’entendre Chen Chu. Le groupe parlementaire du DPP a indiqué aujourd’hui que malgré les discussions impossibles du jour, le parlement procédera au vote sur la liste de la nomination présidentielle le 17 juillet. A ce propos, le Parti du peuple taiwanais a indiqué que tout vote sans étude de la nomination représente une injustice procédurale.