Création d’un groupe parlementaire dédié aux affaires tibétaines

35
Création d'un groupe parlementaire dédié aux affaires tibétaines (photo : RTI)

Le Yuan législatif a créé aujourd’hui un nouveau groupe consacré aux échanges liés au Tibet. Ce groupe sera composé de 46 parlementaires et dirigé par le député Freddy Lim (林昶佐). Lors de la cérémonie de lancement, ce dernier a déclaré que le groupe multiplierait ses coopérations avec les divers groupes parlementaires étrangers consacrés aux affaires tibétaines afin de défendre la démocratie, la liberté et les droits de l’homme au Tibet. Freddy Lim a souligné l’importance de ce réseau dans la protection des valeurs universelles face à l’autoritarisme chinois.

Concernant une éventuelle visite à Taiwan du Dalaï Lama, le député a déclaré que Taiwan devait accueillir le leader spirituel tibétain pour qu’il puisse se rendre sur l’île à tout moment s’il le souhaite.

Assistant à cette cérémonie, le représentant à Taiwan du gouvernement tibétain en exile en Inde, Dawa Tsering, a dénoncé le non respect systématique de Pékin à l’égard de ses engagements vis-à-vis de Hong Kong et du Tibet, se référant à l’accord en 17 points sur la libération pacifique du Tibet signé à Pékin en 1960 ainsi qu’au principe de « un pays, deux systèmes » à Hong Kong.  « Que ce soit envers le Tibet, Hong Kong ou Taiwan, la Chine persiste dans son autoritarisme. Face à l’oppression de ce régime effronté, nous devons nous unir. La création de ce groupe parlementaire des affaires tibétaines est tout à fait pertinente », a martelé le représentant.

Pour sa part, Tashi Tsering, fondateur du Human Rights Network for Tibet and Taiwan (HRNTT), souhaite que le nouveau groupe parlementaire puisse aider Taiwan à accueillir davantage de jeunes Tibétains souhaitant améliorer leur niveau de chinois.