Chen Chu s’apprête à quitter son parti à la suite de sa nomination du Yuan de contrôle

49
Chen Chu, secrétaire générale du bureau présidentiel (CNA, archives)

Chen Chu (陳菊) a été nommée aujourd’hui au poste de présidente du Yuan de contrôle malgré une polémique lancée par le KMT la semaine dernière. Le Palais présidentiel nomme également 26 autres membres du Yuan de contrôle. Dans un soucis d’éthique et d’indépendance complète dans cette nouvelle fonction, Chen Chu a annoncé qu’elle quitterait le parti démocrate progressiste si sa nomination était confirmée par la branche législative. Elle a précisé que chaque membre de cette institution devait être libre et indépendant dans son travail sans recevoir d’influence extérieure pour bien remplir sa mission.

Avant cette nomination Chen Chu a été secrétaire générale à la présidence et ancienne maire de Kaohsiung. Par ailleurs, elle fait partie des huit condamnés par la cour martiale après le mouvement du magazine Formosa à Kaohsiung en 1979.