Le prix Tang en biopharmacie décerné à trois immunologues

44
Prix Tang 2020 en biopharmacie (Fondation du prix Tang)

L’édition 2020 des prix Tang bat son plein. Après l’annonce du prix Tang en développement durable décerné à la primatologue britannique Jane Goodall, c’est la catégorie des sciences biopharmaceutiques qui est à l’honneur aujourd’hui. Trois lauréats partagent le prix Tang 2020 en biopharmacie : Charles Dinarello, Marc Feldmann et Tadamitsu Kishimoto. Ils sont récompensés pour leurs contributions respectives dans le développement de thérapies biologiques ciblant les cytokines pour le traitement des maladies inflammatoires.

Le professeur américain Charles Dinarello est considété comme un des pères fondateurs ayant travaillé sur la cytokine. Il a réussi à isoler, purifier et cloner la protéine interleukin-1β (IL-1β).
L’immunlogue australien Marc Feldmann a consacré ses recherches au développement de thérapies anti-tumorales ciblant les maladies auto-immunes et inflammatoires comme la polyarthrite rhumatoïde.

Le professeur japonais Tadamitsu Kishimoto est de son côté reconnu pour sa recherche sur l’interleukin-6 (IL-6), c’est-à- dire la protéine qui règle la production des anticorps et sur son rôle dans le développement des maladies inflammatoires.

Les trois lauréats recevront leur prix et partageront l’enveloppe de 40 millions de dollars taiwanais (environ 1,2 millions d’euros) ainsi qu’une bourse de recherche de 10 millions de dollars taiwanais (environ 300 000 euros) lors de la cérémonie de remise des prix qui aura lieu le 20 septembre prochain.