Deux anciens assistants parlementaires soupçonnés d’espionnage pour le compte de la Chine

278
(Image : CNA)

Le Bureau des procureurs a révélé que trois personnes soupçonnées d’espionnage pour le compte de la Chine avaient fait l’objet d’un interrogatoire au Bureau d’enquêtes hier soir, avant d’être envoyées, tard dans la nuit, au Bureau des procureurs de Taipei pour des interrogatoires supplémentaires.

Parmi les trois suspects se trouvent deux anciens assistants parlementaires au Yuan législatif du nom de Chen et de Lee. Les trois personnes sont soupçonnées d’avoir collecté des informations, entre 2014 et 2018, pour le compte d’une organisation de collecte d’informations visant Taiwan dépendant du ministère chinois de la Sécurité de l’Etat. Ces anciens assistants parlementaires auraient divulgué des informations concernant le ministère des Affaires étrangères et la Commission ministérielle des affaires continentales.

Le Bureau des procureurs a précisé que cinq adresses en lien avec les trois suspects avaient été perquisitionnées dans la nuit de mercredi. A l’issue des interrogatoires, les procureurs ont requis la détention provisoire pour les deux anciens assistants parlementaires au nom du risque de collusion et de destruction des preuves, tandis que la troisième personne, un homme d’affaires du nom de Lin, a été libéré sous caution pour une valeur de 100 000 dollars taiwanais (3009 euros).