Taiwan envisage d’assouplir la loi pour le recrutement des professionnels étrangers

37
Kao Shien-quey Photo CNA

Kao Shien-quey (高仙桂) vice-présidente de la commission du développement national (NDC), a déclaré aujourd’hui qu’afin de renforcer le recrutement de talents internationaux, la NDC va étudier et amender la loi pour le recrutement des professionnels internationaux selon trois aspects : assouplissement des réglementations, renforcement du recrutement et optimisation de l’environnement de travail. La NDC prévoit également d’assouplir la restriction relative à deux ans d’expérience professionnelle, et les conditions de recrutement des enseignants de langues et de résidence permanente. Selon la NDC, les assouplissements doivent être accompagnés des mesures relatives.

La vice-présidente a souligné qu’en cette période post-Covid, la restructuration de la chaîne industrielle et la demande de talents de haut niveau sont très importantes. L’excellente prévention des épidémies à Taiwan a accru la visibilité internationale du pays et constitue une occasion favorable d’attirer des talents dans le pays. Il est pour l’instant exigé que les professionnels étrangers disposent d’un diplôme universitaire, de deux ans d’expérience professionnelle et d’un salaire de 47 971 dollars taiwanais (ou plus soit environ 1421 euros). L’amendement inclura la suppression de la restriction relative à l’expérience professionnelle, mais il ajoutera de nouvelles conditions, telles que le diplôme d’une université prestigieuse, afin que les talents puissent être recrutés par Taïwan avant leur premier pas dans la vie professionnelle. La partie relative au salaire ne sera pas amendée.

Actuellement, les établissements scolaires du niveau lycée et inférieur ne peuvent recruter que des étrangers pour l’anglais. En réponse à la politique nationale de bilinguisme, la NDC envisage d’assouplir les restrictions concernant ces enseignants. En ce qui concerne l’acquisition de la résidence permanente, les professionnels doivent actuellement séjourner à Taiwan pendant cinq années consécutives dont 183 jours par an minimum pour l’obtenir. La NDC envisage de raccourcir le nombre d’années ou de jours.